Amuka tient l’atelier pour des personnes âgées

Les femmes fabriquent les sacs tissés à l’aide des feuilles appelé « Bukindo » qui intervient encore dans la fabrication des nattes artisanales « Mikeka » dans son projet d’autonomisation de la femme congolaise.
Ce projet consiste à protéger l’environnement en décourageant l’usage de caoutchouc( non écologique) et en aidant tant soit peu à la promotion de l’artisanat.

Amuka Asbl

Pour marque-pages : Permaliens.

Une réponse à Amuka tient l’atelier pour des personnes âgées

  1. Hi, this is a comment.
    To get started with moderating, editing, and deleting comments, please visit the Comments screen in the dashboard.
    Commenter avatars come from Gravatar.