À propos de

Les femmes fabriquent les sacs tissés à l’aide des feuilles appelé « Bukindo » qui intervient encore dans la fabrication des nattes artisanales « Mikeka » dans son projet d’autonomisation de la femme congolaise.
Ce projet consiste à protéger l’environnement en décourageant l’usage de caoutchouc( non écologique) et en aidant tant soit peu à la promotion de l’artisanat.

Les commentaires sont fermés.